]]>

Tezaab

Traduction : Poison

Année1988
LangueHindi
GenreMasala
RéalisateurN. Chandra
Dir. PhotoBaba Azmi
ScénaristeN. Chandra
ActeursMadhuri Dixit, Anil Kapoor, Anupam Kher, Johnny Lever, Annu Kapoor, Kiran Kumar, Suresh Oberoi, Chunky Pandey
Dir. MusicalLaxmikant-Pyarelal
ParolierJaved Akhtar
ChanteursAlka Yagnik, Sudesh Bhonsle, Anuradha Paudwal, Amit Kumar, Nitin Mukesh, Shabbir Kumar
ChorégrapheSaroj Khan
ProducteurN. Chandra
Durée174 mn

Bande originale

So Gaya Yeh Jahan
Ek Do Teen (Male)
Ek Do Teen (Female)
Keh Do Ke Tum
Tum Ko Hum Dilbar

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Marine - le 21 avril 2015

Note :
(8/10)

Article lu 384 fois

Galerie

A cause des dettes de jeu de son père, Mohini (Madhuri Dixit) se fait enlever par les hommes de Lotiya Pathan (Kiran Kumar) pendant son show de cabaret. Son amie Jyoti alerte alors son grand frère en exil, Munna (Anil Kapoor), qui propose au patron et au père de Mohini de la ramener contre gratification.

Tezaab est un masala grand cru où tout est bon à prendre : les comiques, la romance, la danse, et les combats. Pour ces derniers, on ne fait pas semblant à la manière du catch. C’est un film brut où suintent la sueur et le sang, sans l’huile de massage. Les nombreux flash-back de la première partie du film cassent un peu le rythme après un départ fulgurant avec l’enlèvement de Mohini. Les phases comiques trouvent pourtant leur place dans le récit. Que ce soit le comique de répétition : comment manger sans payer ? Ou le plan imparable d’Anil Kapoor pour séduire une fille : draguer sa voisine ! Globalement, la romance entre jeunes adultes pas très matures n’est pas des plus passionnantes et ce n’est pas le point fort du film. Celle entre les jeunes gens ayant dû affronter les difficultés de la vie est bien plus intéressante et plus puissante.

Le casting de Tezaab est impeccable. Il y a une alchimie merveilleuse entre les deux acteurs principaux. Je ne sais toujours pas si c’est avec Sridevi ou avec Madhuri Dixit qu’il forme le plus beau couple. Mais c’est avec Anil Kapoor que Madhuri vibre le mieux. A un moment, leurs déchirements nous prennent aux tripes, et le suivant, ils nous font rire. Ainsi, on voit Madhuri essayer de se noyer tant bien que mal, mais surtout mal. Et Anil Kapoor qui joue les maîtres nageurs, ne peut que nous rappeler que les canons de beauté et de sexytude ont évolués depuis 1988. L’homme ici est loin des canons imberbes actuels (mais pour ne pas trop en montrer, Anil nage parfois en pull). Tezaab est peut-être le meilleur film du couple Madhuri Dixit/Anil Kapoor.
Avec Tezaab, Anil Kapoor a remporté son premier Filmfare de meilleur acteur. Madhuri a été nominée pour la première fois et est devenue une star. Anupam Kher trouve ici l’un de ses rôles les plus abjects (plus encore que dans Dil) et il y excelle. Le meilleur ami Chunky Pandey, et le méchant Kiran Kumar sont tous les deux très justes. Un plaisir.

Comme il se doit, Tezaab a ses méchants et ses gentils. Il y a les personnages qui agissent pour de bonnes raisons et ceux qui incarnent tous les vices du monde. Cependant, dans le traitement, ce film évite l’écueil moralisateur de Beta (autre film du couple vedette). On s’attaque également à plusieurs sujets intéressants : les agressions à l’acide, la limite entre se protéger et s’en prendre à autrui, l’exil, le sens de la justice. Et à la façon dont c’est montré, rien de ceci ne peut laisser le spectateur indifférent.

L’une des premières scènes de Tezaab nous montre un numéro de cabaret qui est l’un des plus célèbres de Madhuri Dixit. Ek Do Teen. Une salle blindée d’hommes et d’alcool scande le nom de Mohini, l’héroïne. Ils attendent de la voir danser. Récemment, Happy New Year a rendu hommage à cette séquence. Mais si Deepika Padukone est très agréable à regarder, le show n’a pas la même saveur sombre et brute. Un peu poussiéreuse même. Ek Do Teen est un tube en puissance qu’on se surprend à fredonner des jours après. Sa version masculine, par contre, est bien moins attrayante : Anil n’a pas vraiment le même déhanché que Madhuri. C’est à croire que la cérémonie des Filmfares avait attendu cette chanson pour créer le Filmfare de la meilleure chorégraphie qui échut donc à Saroj Khan. Mais So Gaya Yeh Jahan offre un second moment intense tout en musique. C’est une balade où le couple d’acteurs est fort émouvant. Ah quand ils se regardent….

Tezaab est un pur masala. En somme, tout ce qu’il y a de plus banal dans le cinéma indien, même aujourd’hui. Et pourtant, on pourrait en parler pendant des heures tant il y aurait à dire. Mais ce serait vous gâcher la fête. Les films datant d’avant l’ère Shah Rukh Khan ne vous rebutent pas ? Alors ne passez pas à côté de celui-ci.

Commentaires
Pas encore de commentaires