]]>

[Edit 17/11] Thoongavanam, Nuit Blanche pour Deepawali

Publié mardi 17 novembre 2015
Dernière modification mardi 17 novembre 2015
News lue 136 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Festival de films des 3 Continents
▶ [Edit 24/11] Vedalam, le retour d’Ajith en France

[Edit 17/11] Après des critiques plutôt positives, Thoongavanam a éé reconduit pour une deuxième semaine en France. Voici les salles et les horaires.


Cela fait plus de 14 ans que Kamal Hasan n’avait pas eu l’occasion de se frotter à la concurrence, à l’occasion de la fête de Deepawali. Cette année, il a un adversaire de taille, en la personne d’Ajith Kumar et son nouveau masala d’action, Vedalam.

Face à ce film, qui est un sacré client, le vétéran tamoul a choisi de dégainer avec un thriller policier, nommé Thoongavanam. Remake officiel, du film français Nuit Blanche réalisé par Frédéric Jardin (Braquo, Engrenages), Thoongavanam (la forêt qui ne dort jamais en tamoul) est un projet ambitieux qui peut compter sur un casting absolument démentiel et incroyable ! Aux côtés de Kamal Hasan, on retrouve des comédiens chevronnés comme Trisha, Prakash Raj, Kishore, Asha Sarath, Sampath Raj et Yugi Sethu. La réalisation a été confiée à un ancien assistant de Kamal, Rajesh M. Selva et c’est Raaj Kamal Films International qui s’est chargé de la production.

Ce film est proposé par notre partenaire Night ED Films, en VOSTFR, à partir du 10 novembre 2015, avec des séances qui se tiendront au Mega CGR d’Évry, Torcy, Epinay et dans de nombreux autres cinémas.

Synopsis : « Des truands veulent récupérer un sac détenu par un policier. Un soir, ils prennent son fils en otage pour le faire plier et échanger son fils contre le sac. La transaction se passera dans une boîte de nuit et, la nuit s’annonce longue et mouvementée. »

La bande-annonce

Kamal est un acteur passionné, mais aussi un homme d’affaires intelligent qui sait parfaitement, comment gagner les paris impossibles. Sachant que l’acteur Ajith Kumar est le roi incontesté des démarrages, il serait complètement fou de l’affronter avec les même armes. Beaucoup de producteurs l’ont compris et personne n’a osé lui faire face. Cependant, Kamal Hasan a décidé de jouer la contre-programmation, en proposant un film totalement différent qui n’est pas un masala, mais un thriller policier. Connaissant l’affluence monstre que génère, chaque sortie d’un nouveau Ajith Kumar et le manque de choix en cette période de fête, Thoongavanam est l’alternative idéale pour éviter la frénésie et les salles complètes. De plus, face à Vedalam où il vaut mieux débrancher son cerveau, Thoongavanam est beaucoup plus cérébral et immersif.

Enfin, à côté du casting hallucinant, Thoongavanam peut compter sur une équipe technique de qualité. La photo a été confiée au chef opérateur Sanu Varghese, qui maitrise parfaitement la grammaire de l’image, comme on a pu le voir dans des films comme Karthik Calling Karthik, Main Madhuri Dixit Banna Chahti Hoon, David et dans le futur film de Bejoy Nambiar avec Big B, Wazir. Pour pleinement respecter l’œuvre originale, Nuit Blanche, qui était un film assez rythmé et bien monté, Kamal a fait appel à un pro du montage, en la personne de Shan Mohammed, ayant déjà officié sur des projets comme Wake Up Sid et Jaane Tu… Ya Jaane Na. Enfin la musique est signée M. Ghibran, un acolyte de Kamal qui enchaine son 3ième projet d’affilé avec lui, après Uttama Villain et Papanasam, cette année.

Si vous cherchez un divertissement de qualité, avec une intrigue aussi prenante, qu’intelligente, Thoongavanam est un excellent choix à l’occasion de Deepawali.

Les horaires

Commentaires
Pas encore de commentaires