]]>

Une pornostar à Bollywood

Publié mercredi 22 février 2012
Dernière modification vendredi 7 mars 2014
News lue 1031 fois

Par Gandhi Tata

Rubrique News
◀ Fantastikindia lance sa propre émission : Fanta Masala !
▶ Sunny Leone discute avec ses fans pour la Saint-Valentin

Qui a dit que l’industrie du cinéma indien était pudibonde ? Nombre d’entre vous se plaignaient déjà de la dégradation de l’image de la femme à Bollywood. Toujours plus court, toujours plus sexy, parfois à la limite de la vulgarité et le plus souvent, inutilement… Les nouveaux codes de l’industrie, imposant le bikini et le micro-mini, ont rendu les héroïnes encore plus potiches qu’elles ne l’étaient.


Cette fois, Bollywood va encore plus loin, en engageant une ex-pornostar pour une franchise sulfureuse. Le film en question est la suite de Jism, un thriller érotique sorti en 2003, et ayant défrayé la chronique à l’époque, pour ses scènes pseudo-émoustillantes ("pour pépés", d’un point de vue français). A noter que ce film avait imposé l’actrice Bipasha Basu en véritable sex symbol (elle n’a pas trop évolué depuis, comme vous avez pu le constater plus haut !).


Presque 10 ans plus tard, la productrice du premier opus, Pooja Bhatt, a eu l’idée de génie d’engager Sunny Leone, une actrice pornographique indo-canadienne ayant participé à l’édition 2011 de Bigg Boss, la version indienne de la fameuse émission de télé-réalité. D’ailleurs, c’est Mahesh Bhatt, le père de la productrice, qui l’a annoncé en personne et en direct live à Sunny Leone, dans le loft du show.



Sunny Leone partagera l’affiche de Jism 2 avec Arunoday Singh (Aisha) et le mésestimé Randeep Hooda vu dans Le Mariage Des Moussons. Pour le moment, rien n’a filtré sur l’équipe technique du film, même si quelques rumeurs, assez improbables, annoncent A.R. Rahman à la musique.

Inutile de dire que Pooja Bhatt a réalisé là un formidable coup marketing et un énorme buzz ! De plus, l’image sulfureuse de Sunny Leone et la première affiche assez provocante (pour les mœurs indiennes), ne font qu’entretenir l’intérêt autour de cette production. Décidément, Bollywood nous étonnera toujours !


Commentaires
8 commentaires
Galerie