]]>

Vilampazham

Publié mardi 15 mai 2012
Dernière modification dimanche 15 juillet 2012
Article lu 605 fois

Par Guiridja

Dossier Fruits
◀ Sapota
▶ Tamarin

Le Vilampazham est un fruit originaire du continent indien, on le retrouve dans tout le pays ainsi qu’au Bangladesh mais aussi dans les pays asiatiques tels que Thaïlande, Viêtnam, Laos…

Il est de la famille des agrumes d’une sous-famille des citrus (citron, orange…). Ce fruit porte plusieurs noms assez "visuels" ou "imagés" de la représentation que les gens s’en font. Par exemple, "pomme de bois", dû à sa coque dure comme celle de la noix de coco, ou "Elephant Apple" car il serait très apprécié des éléphants. Il porte aussi le nom de "head-fruit" car sa coque dure et son fruit mou font penser à un crâne et une cervelle…

Le Vilampazham est un fruit très important dans l’hindouisme. En effet il est utilisé dans certains rituels et peut parfois remplacer la noix de coco. On dit que Shiva aime se reposer à l’ombre de l’arbre du Vilampazham. Les feuilles de ce dernier sont utilisées dans les rituels aussi et il paraîtrait que la déesse Lakshmi réside dans son fruit.

Le fruit se présente donc de la façon suivante, une coque assez dure qu’il faut casser pour manger le fruit. Il faut retirer les fibres qui enferment la pulpe (un peu comme le tamarin frais). Les graines blanches sont comestibles et se mangent sans problème. La pulpe du Vilampazham est marron, foncée à clair. Un peu comme le tamarin, sa chair est farineuse et pâteuse. Son goût peut être légèrement acide voire douceâtre, ce qui peut ne pas plaire à tout le monde.

Il en existe plusieurs variétés et il peut être mangé de différentes façons. Soit à même la coque, mélangé avec un peu de sucre ou en halva. Lorsqu’il est frais, cuisiné avec du lait de coco, on peut en faire du lassi ou du chutney.

Il est utilisé en Ayurveda pour ses vertus médicinales. Il serait utile contre de nombreux troubles intestinaux.


Wikipédia : Limonia acidissima ou Wikipédia : Beal

Commentaires
Pas encore de commentaires