]]>

Vive la Haute Définition !

Publié jeudi 1er mars 2007
Dernière modification mardi 3 mars 2015
News lue 239 fois

Par David Roussé (Meldon)

Rubrique News
◀ C’est la Zone !!
▶ Les sorties 2007 de la maison de production Yash Raj !

Oui, vive la Haute Définition ! Qui n’a pas bavé devant ces somptueuses images que tous les magasins spécialisés livrent à nos yeux ébahis pour notre plus grand désespoir.

Un simple coup d’œil aux étiquettes apposées sur les diffuseurs (écrans plats LCD, Plasma, vidéo projecteurs…) permet de comprendre que le pas technologique sera couteux à franchir.

Le fan de télévision n’a pas de soucis à se faire, la France ne basculera au tout numérique et à la HD (pour faire branché) qu’en 2011 (soit presque 20 ans après le Japon et les USA…). D’ici là, les matériels seront probablement plus accessibles.

Le souci se pose pour nous, cinéphiles et fans de DVD. En effet, à quel saint se vouer, il y a trois standards sur le marché !

  • Le Blu-ray : développé par Sony avec l’aide de TDK, il a le soutien de la majorité des studios de cinéma ou de télévision (Walt Disney, Metro-Goldwyn-Mayer, Fox, Columbia, Tristar, Sony Pictures, Gaumont, Screen gems, etc.) et des fabricants de matériel (Apple, Dell, Hewlett-Packard, Hitachi, LG, Mitsubishi, Panasonic, Philips, Pioneer, Samsung, Sharp, Sony, TDK, etc.)
  • Le HD-DVD : développé par Toshiba et Nec, il n’a séduit que quatre studios (New Line Cinema, Paramount Pictures, Universal Studios et Warner Bros) et ne reçoit le support d’aucun fabricant exclusif hormis Toshiba (Microsoft fournit des solutions d’encodage et Intel des puces de décompression)
  • le VMD : celui dont personne ne parle. Développé par une société anglaise (NME), il n’a le support d’aucun studio hollywoodien, mais a pour lui d’être le moins cher des trois standards en lice. Au lieu d’une rupture franche avec le passé, il se contente d’améliorer le support DVD existant et ne nécessite pas de changer la chaine de pré-production.

    À la lecture de cette brève présentation des forces en présence, vous vous dites « la messe est dite, le Blu-ray va s’imposer ! » Ce à quoi je vous répondrai qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, car les choses sont loin d’être simples. La qualité des premiers films Blu Ray n’atteint pas celui des HD-DVD (mais les choses se sont grandement améliorées, il faut le dire). Malgré le nombre de constructeurs, on ne trouve que deux lecteurs Blu-ray sur le marché (et à des prix astronomiques !). De plus, les manœuvres en coulisses sont dignes de romans de Tom Clancy.

    Si vous avez décidé, malgré tout, de franchir le Rubicon, Fantastikindia vous propose quelques points forts des différents formats.
  • Blu-ray : intégré d’office à la Playstation 3 qui devient un lecteur de salon de très haute qualité (support du HDMI 1.3 pour les connaisseurs) en plus d’une console de jeux, massivement supporté par les Japonais pour leur sortie DVD, des franchises incontournables (les Walt Disneys, les Star Wars), des studios support du HD-DVD qui ont décidé de faire des disques Blu-ray (Paramount, Warner), des sorties annoncées de façon plus rapprochée dès le lancement de la PS3, un nombre de disques vendus supérieur au HD-DVD au niveau mondial.
  • HD-DVD : lecteur HD-DVD disponible pour la Xbox 360 pour une somme relativement modique (199€), des disques moins chers et plus facilement disponibles aujourd’hui (20€ au lieu de 25€), l’exclusivité des films New Line (le Seigneur des Anneaux, King Kong…) ou Universal (Jarhead, Apollo 13…)
  • VMD : Bollywood et la Chine ! En effet, les studios indiens ont été séduits par NME. Pour 299 dollars US, il est possible d’acquérir un lecteur et 10 films ! De quoi séduire les Indiens aisés et pérenniser ce standard ! Les industriels chinois se sont dit intéressés par ce format moins gourmand en royalties et devraient inciter les studios de l’Empire du Milieu à sortir leurs films sur ce format (au moins en Chine). La France doit voir arriver son premier lecteur dans le cours du premier semestre 2007 à un prix défiant toute concurrence (on parle de moins de 150€ !).

    Vous avez fait votre choix ?… Pas simple, non ? :D

Commentaires
Pas encore de commentaires