]]>

What’s Your Raashee ?

Traduction : Quel est ton signe ?

Année2009
LangueHindi
GenreComédie romantique
RéalisateurAshutosh Gowariker
Dir. PhotoPiyush Shah
ScénaristesAshutosh Gowariker, Naushil Mehta
ActeursPriyanka Chopra, Harman Baweja, Anjan Shrivastava, Rajesh Vivek, Daya Shankar Pandey, Dilip Joshi, Visswa Badola, Honey Chhaya
Dir. MusicalSohail Sen
ParolierJaved Akhtar
ChanteursUdit Narayan, Alka Yagnik, Shaan, Madhushree, Tarannum Mallik, Sohail Sen, Marianne D’Cruz, Bhavya Pandit, Pamela Jain, Bela Shende, Ashutosh Gowariker, Aslesha Gowariker, Harman Baweja, Rajab Ali Bharti
ChorégrapheRajeev Soorti
ProducteursRonnie Screwvala, Sunita Gowariker
Durée213 mn

Bande originale

What’s Your Raashee ? - Pal Pal Dil Jisko Dhoonde
Jao Na
Aaja Lehraate
Bikhri Bikhri
Maanunga Maanunga
Sau Janam
Dhadkan Dhadkan
Aa Le Chal
Pyaari Pyaari
Su Chhe
Salone Kya
Koi Jaane Na
What’s Your Raashee ? - Chehre Jo Dekhe Hain

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Maya - le 9 novembre 2009

Note :
(7/10)

Article lu 2794 fois

Yogesh vit tranquille à Chicago lorsque sa famille le rappelle brusquement en Inde. Son frère est criblé de dettes et la seule façon de capter l’héritage du grand-père, c’est que Yogesh se marie. Dans dix jours. Pour donner l’héritage à son frangin. En fils obéissant et frère charitable, Yogesh s’exécute.

Il propose de rencontrer 12 jeunes filles correspondant chacune à un signe astrologique. Il espère tomber amoureux de l’une d’elle "au premier regard", sinon, prosaïquement, il épousera celle qu’il préfère. Nous voici au défilé des douze donzelles. A raison d’une douzaine de minutes chacune, il manque juste la grille d’observation pour noter chacune d’entre elles et choisir la meilleure. On aurait pu faire une élection sur Internet, il aurait épousé celle que nous préférerions, vive le film interactif. Revenons à la réalité, enfin celle du film, qui n’a évidemment pas grand-chose à voir avec la nôtre mais on ne va pas s’en formaliser, un vrai Bollywood pur sucre, ce n’est pas si courant.

Les 12 demoiselles sont toutes interprétées par Priyanka Chopra, et là réside l’unique raison de regarder ce film. Comme on apprécierait le menu dégustation d’un grand restaurant, on savoure chaque personnage campé par mademoiselle Chopra, c’est un véritable plaisir. Je ne suis pourtant pas très fan de cette actrice, dans la plupart de ses films je n’ai pas dépassé le stade du "d’accord elle est très jolie mais après". J’ai revu mon jugement avec Kaminey, dans What’s Your Raashee ? je dois dire qu’elle m’a épatée. Même si ses personnages sont des archétypes, elle les endosse avec suffisamment de sensibilité pour que ce ne soit pas une caricature mais à chaque fois, un être humain. En 6 à 15 minutes pour chaque personnage, c’est une véritable prouesse. Cela dit, elle pourra partager son award (si elle l’obtient) avec la maquilleuse et la costumière.

Harman Baweja est parfait en faire-valoir, beaucoup de charme et pas beaucoup de présence. Mais son personnage ne peut que sembler statique face à l’actrice qui change de peau tous les quarts d’heure. On aimerait bien quand même qu’il ait un peu plus de personnalité, voire qu’il se rebelle contre ce diktat complètement inique, pourquoi gâcher la vie d’un fils pour réparer les erreurs d’un autre fils, même chez Bollywood le contrat semble truqué dès le départ, d’autant plus que le grand-père n’est pas incarné par un clone d’Amrish Puri, mais par un gentil vieux monsieur.

Qui est l’heureuse élue ?

On peut remarquer un véritable effort pour varier les mises en situation, du village au palace en passant par le chawl (cité), la fac ou le restaurant. En revanche le scénario est un brin répétitif (présentation, dialogue avec la famille, dialogue ou chanson en couple, épilogue et on recommence), on n’est pas loin du reportage pour shaadi.com. Cela nuit au film, d’autant plus qu’il dure près de 3 h 30 et que les histoires secondaires sont plutôt pitoyables, même si on y retrouve des seconds rôles sympathiques, notamment le postier de Swades.

Parmi les regrets : l’annonce créée par le titre ne tient pas ses promesses : à part le jingle en images de chacun des signes zodiacaux, la personnalité de chacune des jeunes filles n’est pas liée à son signe, ni la situation, ou bien cela m’a échappé. Autre regret : on aurait pu attendre un scénario plus social ou plus critique de la part d’Ashutosh Gowariker, une remise en cause de ce type de pratique, par exemple. Cela aurait pu être intéressant d’avoir un Mohan dénonciateur dans ce genre de situation, à la place de ce gentil garçon trop obéissant.

La musique est agréable, une douzaine de chansons qui reflètent l’univers de chaque jeune fille, avec quelques clins d’œil amusants à des références bollywoodiennes. Il y a peu de clips, encore moins de chorégraphie, seulement dans deux d’entre eux, dont une choré’ hip-hop. La plupart des intermèdes musicaux sont très courts, ce qui est préférable étant donné la longueur du film, en revanche à la première vision la musique ne m’avait laissé aucun souvenir, sauf le refrain-titre. Après avoir relu l’article de Jordan White, et revu les passages chantés, j’ai envie d’acheter le CD pour découvrir ces musiques en entier, plusieurs des mélodies sont vraiment ravissantes.

Pour finir, la grande question de What’s Your Raashee ?, c’est : "qwwwwoi, c’est vraiment Ashutosh Gowariker le réalisateur ? et c’est même lui le producteur ?"
Ou bien il est tombé amoureux grave de Priyanka Chopra, ou bien il a donné une "nouvelle orientation à sa carrière", phénomène courant dans les multinationales mais plutôt rare chez les artistes, même producteurs (il y a cependant l’exemple de Mahesh Bhatt, passé de films forts proches du cinéma d’auteur dans les années 80, aux remakes faciles). On n’en est pas encore là avec Ashutosh Gowariker ! Mais il est difficile de voir dans What’s Your Raashee ? la patte du réalisateur de Lagaan, Swades et Jodhaa Akbar.

Cela dit, si on fait abstraction du passé exigeant de ce cinéaste, c’est une gentille comédie qui se laisse voir. Ma recommandation : jouez la dégustation en regardant le film en plusieurs fois.

Qui est l’heureuse élue ?

Anjali l’introvertie ?

Sanjana la NRI dont le coeur est ailleurs ?

Kajal l’étudiante délurée ?

Hansa la madone cloîtrée ?

Rajni la femme d’affaires ?

Chandrika qui croit en la réincarnation ?

Mallika la danseuse ?

Nandini qui veut devenir mannequin à Chicago ?

Pooja la doctoresse ?

Vishakha l’héritière ?

Bhavna l’astrologue ?

Jhankhana la collégienne ?

Votez en laissant un commentaire, pour celle que vous auriez aimé voir épouser le héros. Mais surtout, ne donnez pas la réponse…

Commentaires
11 commentaires