]]>

Kabhi Haan Kabhi Naa

Traduction : Parfois oui, parfois non

LangueHindi
GenreComédie romantique
Dir. PhotoVirendra Saini
ActeursShah Rukh Khan, Naseeruddin Shah, Juhi Chawla, Ashutosh Gowariker, Deepak Tijori, Suchitra Krishnamoorthi, Kurush Deboo, Aditya Lakhia
Dir. MusicalJatin-Lalit
ParolierMajrooh Sultanpuri
ChanteursKumar Sanu, Udit Narayan, Alka Yagnik, Amit Kumar, Devaki Pandit, Vijeta Pandit
ProducteurVikram Mehrohtra
Durée152 mn

Bande originale

Ae Kaash Ke Hum
Aana Mere Pyar Ko Na Tum
Deewana Dil Deewana
Aana Mere Pyar Ko Na Tum (Kabhi Haan Kabhi Naa)
Woh To Hai Albela
Sachi Yeh Kahani Hai
Kyon Na Hum Milke Pyar

En savoir plus

Fiche IMDB
Page Wikipedia
La critique de Fantastikindia

Par Laurent - le 14 décembre 2010

Note :
(5/10)

Article lu 3187 fois

Galerie

Sunil (Shah Rukh Khan) vit à Goa avec ses parents et sa sœur Nikki. Elève peu brillant, il rêve de devenir musicien. Il appartient d’ailleurs au groupe de son ami Imran (Ashutosh Gowariker), dans lequel il joue de la trompette et chante, tandis que Chris (Deepak Tijori) courtise la belle Anna (Suchitra Krishnamoorthi). Le problème, c’est que Sunil a lui aussi le béguin pour elle, et compte bien la garder pour lui ; à la suite d’un différend à ce sujet, il est même exclu du groupe. Ce n’est que lorsque celui-ci se fait siffler dans le restaurant de M. Patel (Tiku Talsania) et que Sunil intervient qu’il se réconcilie avec ses amis… Mais réussira-t-il à gagner le cœur d’Anna ?

Kabhi Haan Kabhi Naa est l’un des tous premiers films de Shah Rukh Khan, qui s’était déjà fait un "prénom" à la télévision, et qui percera la même année avec des rôles violents (Baazigar, Darr). Bien qu’il n’ait pas encore tout à fait la notoriété des deux autres grands Khan, Aamir et Salman, il se débrouille bien dans cette petite romance et y apporte un peu de tonus, quitte à surjouer un peu avec bonne humeur, ce qui deviendra sa marque de fabrique dans les films romantiques.

L’histoire du groupe est une bonne idée, avec de sympathiques scènes de répétitions dans une sorte de squat (à moins que ce ne soit un décor recyclé à la va-vite ?) : le film se veut jeune, urbain, dans l’air du temps, il réussit au moins à n’être pas trop désuet visuellement par rapport à beaucoup de films hindis de cette époque, en évitant notamment aux acteurs des vêtements trop farfelus censés être "modernes".

Kabhi Haan Kabhi Naa est pourtant loin d’être sans défauts, il est trop long et les chansons ne sont pas marquantes, mais on ne s’ennuie pas trop, une qualité non négligeable due principalement aux acteurs… Les plus mémorables : le grand Naseeruddin Shah en curé, bien qu’il soit capable de bien mieux dans des rôles plus intéressants, et le comique Tiku Talsania, un habitué des films de David Dhawan, assez drôle si l’on n’est pas allergique à son cabotinage et à sa voix aiguë. A noter aussi la présence dans la distribution d’Ashutosh Gowariker, qu’on connaît mieux pour sa spécialité : la réalisation de très longs métrages, comme Lagaan (pour la petite histoire, il avait déjà travaillé avec Shah Rukh Khan, en le dirigeant dans Pehla Nasha en 1993, le seul film où apparaissent à la fois Shah Rukh et Aamir, dans des caméos).

Au final, Kabhi Haan Kabhi Naa est une petite bluette moyenne à tendance humoristique qui n’a cependant pas trop mal vieilli dans l’ensemble ; le film vaut un petit détour pour les fans hardcore de Shah Rukh, un acteur déjà doué pour les scènes de romance enjouée, qui a fait du reste des films nettement plus fatigants que ça dans les années 90. Les autres se tourneront plutôt vers ses meilleurs films de l’époque, comme Baazigar ou le célèbre Dilwale Dulhania Le Jayenge, qui le consacrera star absolue du box-office.

A noter que le cinéaste Kundan Shah a aussi réalisé en 2002 Dil Hai Tumhaara avec Preity Zinta, Arjun Rampal et Rekha, un film nettement plus attachant.

Commentaires
3 commentaires
En réponse à Amalia S. - le 08/07/2021 à 18:53

Tout comme Shah Rukh Khan lui-même, j’adore ce film où il fournit une prestation exceptionnelle dans un rôle de perdant (autant en amour que dans les études…). Il y est aussi convaincant que dans Anjaam, même si, ici, il ne s’agit que d’une "bluette" ( bien sympathique au demeurant…).
Emouvant, touchant, combatif, entêté, amusant, il maîtrise pous les registres et il est le vrai intérêt de ce long métrage. La présence de Goraviker (excellent réalisateur de Lagaan et Swades) est un plus, tout comme l’’apparition magique de Juhi Chawla dans les dernières minutes du film.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Amalia S. le 08/07/2021 à 18:53

Tout comme Shah Rukh Khan lui-même, j’adore ce film où il fournit une prestation exceptionnelle dans un rôle de perdant (autant en amour que dans les études…). Il y est aussi convaincant que dans Anjaam, même si, ici, il ne s’agit que d’une "bluette" ( bien sympathique au demeurant…).
Emouvant, touchant, combatif, entêté, amusant, il maîtrise pous les registres et il est le vrai intérêt de ce long métrage. La présence de Goraviker (excellent réalisateur de Lagaan et Swades) est un plus, tout comme l’’apparition magique de Juhi Chawla dans les dernières minutes du film.

edoli le 16/12/2010 à 00:15

Merci Laurent pour cette critique dont je partage le point de vue.

J’ai acheté ce film car dans plusieurs interviews SRK déclare qu’il lui est très cher, mais sans en donner les raisons. J’ai donc regardé le film en espérant une "révélation", en vain… Donc merci également à Maya qui me fournit enfin l’explication de cette préférence, guère plus convaincante que le film.

Maya le 15/12/2010 à 19:48

Pour une fois SRK n’a pas le beau rôle, c’est lui le looser.

J’ai lu plusieurs fois que c’était son film préféré car le personnage "à la Charlot" était attachant. Mouais… moi je l’ai trouvé plutôt énervant !

En plus il surjoue la plupart du temps, ça n’aide pas. J’ai quand même bien aimé la scène de la fête foraine où il déploie des efforts insensés pour enfin être considéré par celle qu’il aime… pôv garçon…